Apprendre à communier avec l'Esprit en nous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Apprendre à communier avec l'Esprit en nous

Message  Daphné le Mar 28 Oct - 1:56

IL FAUT APPRENDRE A COMMUNIER AVEC L'ESPRIT EN NOUS

"Tu nous as faits pour Toi-même et nos cœurs sont inquiets tant que nous ne trouvons pas le repos en Toi" (Saint Augustin).
"Comme une biche aspire aux courants d'eau, ainsi mon âme aspire en Toi, ô mon Dieu" (Psaume, XLII, 1).

Tout homme a soif de la Source de son être. Cette soif peut être apaisée par la réalisation de ce que sa propre croissance est dans le développement de toutes les qualités, les puissances, les attributs de l'Esprit qui l'anime, tout comme l'arbre croît selon le prototype et les forces de vie contenus dans sa semence ; le chêne est déjà dans le gland.
Dieu, l'Esprit, est involué dans l'homme, et l'homme est ici-bas pour évoluer, pour manifester, révéler les pouvoirs de l'Esprit Infini qui l'habite. Il y a des lois mentales et spirituelles aussi bien que celles qu'on appelle physiques. Chacun peut apprendre à se servir des pouvoirs mentaux et spirituels qui résident en lui, et les lois de votre esprit subconscient sont aussi sûres que celles de l'électronique ou de la chimie ; leurs résultats sont également prévisibles.

Vous pouvez apprendre à chasser la pauvreté, la maladie, les préjugés, la peur et les limitations de toutes sortes dans votre vie en coopérant avec les lois de l'Entendement-Esprit. L'Esprit Infini (l'Energie cosmique) n'est point responsable de la maladie, de la pauvreté, de la limitation ; tout cela a pour cause notre mode de penser défectueux, négatif, qui peut avoir pour origine l'ignorance, la paresse et le mauvais choix de votre part, qui créent ce que nous appelons notre enfer, ici sur terre.

Une jeune femme, fonctionnaire, me dit qu'une de ses collègues l'avait calomniée auprès de ses supérieurs et qu'en conséquence elle avait été réduite à un poste inférieur et à une réduction de salaire. Cette personne souffrait d'ulcère à l'estomac, ulcère provoqué par l'ulcération de ses pensées. Suivant mes conseils, elle décida de se pardonner à elle-même ses mauvais sentiments envers sa collègue, autant qu'à sa collègue elle-même. Pardonner implique que l'on donne à tous la bienveillance, l'amour, qu'on souhaite à chacun l'harmonie et toutes les bénédictions de la vie. Cela est ABSOLUMENT ESSENTIEL au bien-être spirituel, mental et physique. J'expliquai à cette jeune personne qu'aussi longtemps quelle maintiendrait, envers les autres ou envers elle-même, le ressentiment, l'hostilité, la condamnation, se remémorant l'injure qui lui avait été faite, la "ruminant", cette attitude mentale créerait une obstruction au courant de la Vie et de l'Amour Infini. Elle devait, lui dis-je, comprendre qu'hier avait cessé hier soir.

Elle se décida alors à se guérir elle-même, comprenant qu'elle s'était nuie par ses pensées négatives, destructrices, et elle dit : "Je remets … (sa collègue) à l'Esprit Infini et je désire pour elle la santé, le bonheur et la paix. Chaque fois que je penserai à elle, je dirai "Je vous libère. Que Dieu soit avec vous"."
Puis, elle se pardonna elle-même ses erreurs, et résolut de ne plus se permettre des pensées de haine ou de ressentiment.
3 ou 4 jours plus tard, elle s'aperçut qu'elle pouvait penser à cette collègue dans la paix. Environ 10 jours plus tard, son ulcère avait disparu.
"Je mettrai en vous mon esprit et vous vivrez…" (Ezéchiel, XXXVII, 14).

Source : L'Energie cosmique, Joseph Murphy

_________________

Daphné

Féminin
Nombre de messages : 56
Age : 50
Date d'inscription : 27/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum